Seizième Partie: Courte finale...


Voilà ! Tout a une fin, ce dossier aussi ! Ce n'est pas sans une certaine nostalgie que j'écris ce dernier chapitre ! Je ne vous apprendrai pas grand chose de plus
sur ce phénomène de société qu'est l'hélicoptère radiocommandé ! Sans pour autant détenir la connaissance universelle, j'espère vous avoir convaincus de
pratiquer ce loisir technique fascinant et vous avoir éclairé sur ce vaste sujet. Nous aurons parcouru un grand chemin ensemble. De la découverte d'une
radiocommande à celle d'un hélicoptère, de la première mise en route, le cœur pincé, aux premiers stationnaires hésitants, de la première translation
titubante à la voltige 3D le cœur léger... Faisons ensemble un rapide bilan, parsemé de quelques réflexions personnelles qui n'engagent que moi, pour clore ce dossier.

 

 1 - Bilan apprentissage

I - Parlons de moi...
(Stéphane Postigo)
Il existe certainement d'autres méthodes d'apprentissage, mais celles que je vous ai décrites sont celles que j'ai trouvées les mieux adaptées à un débutant. Elles sont issues de ma propre expérience avec une approche calme et réfléchie sur ce qu'il est bon de faire et de ne pas faire... Comme je le déconseillais au début, j'ai appris seul, dans mon coin. C'est, on l'a vu, loin d'être la meilleure solution ! J'ai beaucoup lu sur le sujet et essayé longtemps de comprendre comment « ça » marchait... ! J'ai également posé pas mal de questions à des pilotes aguerris, expérimenté des solutions sans grand succès avant de réussir à voler à peu près correctement. Il faut ajouter à mon actif une pratique de l'avion sous presque toutes ses formes pendant une trentaine d'années avec, ces derniers temps, le vol 3D débridé et la voltige grand modèle (VGM), en toute modestie. Ca aide, je peux le confirmer !

II - Gagner du temps

Ne pas pratiquer seul dans son coin permet de progresser plus vite, en sécurité.
Prendre des leçons de pilotage auprès d'un moniteur confirmé en double-commande, dans un club ou en privé, apprend plus en une leçon qu'en un mois de pratique solitaire (du pilotage... !). Ça reste la meilleure méthode. En effet, en plus de la collecte d'infos sur les réglages de l'hélicoptère, le moniteur vous permettra de vous affranchir du stress en vol. Imaginez-vous essayant une nouvelle phase de vol ou une nouvelle figure, peu importe ! Vous ratez complètement votre essai et l'hélicoptère se retrouve en très mauvaise posture. Le moniteur reprendra les commandes instantanément. Vous pourrez décompresser et reprendre vos esprits pendant ce temps-là. A la limite, il le posera sans encombre, et vous lui serez éternellement reconnaissant d'avoir sauvé d'une mort certaine votre bébé... !
Vous franchirez les différentes étapes très rapidement.
Si vous êtes seul dans votre coin, il faudra sortir le vilain volatile du pétrin, continuer le vol afin de vous poser tant bien que mal, tout ceci avec le stress d'avoir failli briser votre modèle. Je peux vous dire qu'on n'en mène pas large, avec les doigts tremblant sur les manches de la radio, et les genoux imitant à la perfection un concerto de castagnettes en sol majeur. Les méthodes que j'ai décrites vous permettront, en principe, d'évoluer sans trop mettre la machine en péril.
Attention malgré tout « aux profiteurs », bons pilotes des MDA (machines des autres !). Ils profiteront de la vôtre pour taper l'esbroufe et s'entraîner et vous laisseront seul lorsque vous aurez vraiment besoin d'eux. Ils sont rares, mais il faut savoir qu'ils existent.



La "Maquette", à toutes les échelles, sera peut-être votre centre d'intérêt lorsque
vous maîtriserez le pilotage des hélicoptères.


 2 - Bilan technique
Les réglages proposés sont ceux que j'ai expérimentés après avoir testé différentes versions et écouté divers points de vue. J'ai scindé en 4 parties les différents modes (normal, transition, perfection, 3D) afin que vous vous y retrouviez plus facilement dans la progression. C'est le fruit d'une réflexion par rapport à ce que j'ai lu sur le sujet. Cela dit, il est vrai que je n'ai pas tout lu ! Ces méthodes, je les ai voulues simples, claires, compréhensibles par chacun suivant son niveau. J'espère que ce fut le cas ! Les réglages sont infinis si l'on veut vraiment chercher la petite bête. Les hélicoptères peuvent être réglés de différentes manières en fonction de ce que l'on recherche (docile, véloce en stationnaire, en translation, par temps calme, par temps venteux, en voltige, etc..). Chaque machine est unique. Vous l'aurez compris, deux hélicoptères identiques auront un comportement radicalement différent aux mains de deux pilotes différents. C'est une question de réglage(s), pas seulement au niveau de la programmation mais aussi au niveau de l'équipement (moteur, gyro, etc.), des modifications au niveau des pales (type, profil), des palettes (formes, poids), de la barre de Bell (longueur), etc. C'est pourquoi les réglages peuvent être quasiment infinis.

De 1 à 4) L'évolution des mécaniques et des motorisations permet aujourd'hui aux passionnés de voilures tournantes de trouver leur bonheur. De la propulsion électrique à la réaction, l'imagination, la création, voient leurs limites repoussées.

 

 3 - Bilan matériel
Un hélicoptère se compose de différentes pièces généralement moulées en plastique renforcé. Théoriquement, en cas de casse, on change la pièce cassée pour la remplacer par une neuve. Si vous faites partie des non-chanceux ou des pas doués, ça peut revenir très cher. Dans l'ensemble, les hélicos sont bien connus de certains modélistes. L'Internet est aussi un moyen pour échanger entre passionnés, avec des sites de modélistes qui parlent de leur expérience et donnent des solutions (voir dans la liste des sites Internet infra que je vous propose de visiter).


 4 - Bilan financier
La pratique de l'hélicoptère radiocommandé nécessite un budget, surtout si vous abordez la compétition (carburant, entretien, etc.). Il est inutile, au début, d'investir dans une machine haut de gamme. Si vous avez de l'argent à investir, faites-le plutôt dans la radio. Pour le gyroscope, idem ! Je vous déconseille d'en prendre un qui vaut à lui seul le prix d'un hélico ! Vous ne pourrez pas en profiter, car vous n'utiliserez même pas le quart de ses possibilités, avec les risques de le casser en cas de crash.
L'hélicoptère pourra donc être un bon bas de gamme, avec des possibilités d'évolution lorsque vous aurez acquis davantage d'expérience.


 5 - Mot de la fin

Le mot de la fin, sera un grand merci.
Merci à tous ceux qui m'ont aidé dans la pratique de ma passion et à mon épouse qui m'a supporté pendant la rédaction de ce dossier. Et puis, je ne voudrais pas oublier RCM qui m'a fait confiance et m'a permis de m'exprimer sur un sujet aussi délicat.
Bon courage à toutes et à tous ! Bons vols et à bientôt sur un terrain ou dans un nouvel article, pour de nouvelles aventures modélistes.


 Le mot de la Rédaction
Stéphane, au nom des lecteurs et de la Rédaction, un grand merci pour ce travail extraordinaire qui a assisté et aidé nombre de modélistes.
Les remarques, réflexions, glanées çà et là sur les terrains sont des témoignages quotidiens de modélistes, passionnés de voilure tournante, auxquels vous avez permis de démystifier l'hélico et fait gagner du temps... et de l'argent, parfois !
Ainsi nous vous l'avons confirmé, les colonnes de RCM vous restent ouvertes pour le plus grand bonheur des lecteurs que vous avez accompagnés, des mois durant ! Vous êtes chez vous ! A très bientôt, donc...


 Mon mot à moi ;)
Merci à Stéphane Postigo ainsi qu'a RCM pour m'avoir permis de retranscrire ce fabuleux dossier (oui oui, je pèse bien mes mots...).
J'espère qu'il sera utile aux plus grands nombres d'entre vous ! Un petit geste tout simple pour me remercier, il suffit de faire connaître un peu mon site, faites passer l'url dans les clubs, les meetings...! Merci :)
Patrice (Webmaster)

 

 

Les têtes rotors, les configurations de plateaux cycliques, de "bulles" et de carrosseries ou bien encore le choix des pales (principales et anti-couple) répondent à des domaines de vol spécifiques.

 

 SITES INTERNET consacrés à l'hélicoptère
Voici quelques adresses de sites Internet que je consulte de temps en temps.
Quelques-uns proposent des solutions pour fiabiliser des hélicoptères spécifiques.
-Groupe de discussion consacré à l'hélicoptère radiocommandé, avec lequel j'ai beaucoup appris (salut et merci les gars !)
Il faut s'inscrire à:

[ fhrc-subscribe@yahoogroups.com ]

Suite à la mise à jour, les liens ont été supprimé car ils étaient down...


 Matériel nécessaire dans la caisse de terrain
Une caisse de terrain permet de transporter le matériel indispensable au démarrage et à l'entretien d'un hélicoptère radiocommandé. Voici une liste non exhaustive du minimum vital :
* Batterie de 12 Volts, 7,5 Ah (moto).
* Bidon de carburant.
* Pompe à carburant électrique 12 Volts ou manuelle.
* Démarreur électrique 12 Volts muni de l'embout de démarrage spécifique.
* Batterie 1,5 Volts 5Ah pour alimenter la bougie
* Cordon d'alimentation de la bougie.
* Accessoires de rechange (bougies, chapes, durit, vis, élastiques, colliers plastiques, etc.).
* Petit outillage courant (clés hexagonales mâles, clés plates, à pipes, tournevis, pinces, etc.).
* Nécessaire de nettoyage (papier jetable, bouteille d'alcool à brûler).
On pourrait ajouter l'émetteur, les lunettes de soleil et la casquette, mais pour le premier, je vous conseille de le transporter dans une mallette à part pour le protéger des chocs durant le transport.

 

NOTE: Vu la taille du dossier, je sais qu'il y a des fautes ainsi que des erreurs de touche et d'OCR, même si j'en ai corrigé la plus grande partie, j'ai pu faire quelque oubli. J'en suis désolé.
Sur ce, bonne continuation en attendant un nouveau dossier... faite moi des propositions et je chercherai :)
A bientôt :)

NOTE 2: Mise à jour 08/04/2007. J'ai fait une importante mise à jour du site, en particulier au niveau graphisme... J'ai corrigé pas mal d'erreur d'OCR et des fautes "à la pelle"... Je sais qu'il en reste pas mal mais j'ai toujours peu de temps... Cependant, j'ai pris la peine de créer pendant cette mise à jour des fichiers words qui seront par la suite à télécharger et vous permettront d'imprimer ce dossier si vous le souhaitez... Patience, patience :) Merci !

 

 

Webmaster Thunderdarkdevil